Posts Récents

Puyuelo au Musée de Frontignan


Dans le cadre de "À la rencontre des Suds". A découvrir; le monde de Lucien Puyuelo (1927-2003) c’est aller à la rencontre de ce qu’un artiste peut donner de meilleur : le plaisir qu’il prend et le plaisir qu’il donne. Sa peinture a su exprimer les sucs de tout un univers singulier : celui du Sud. Peintre autodidacte, compagnon de Lassale, encouragé et guidé par Francois Desnoyer, puis membre de l’école de Montpellier Sète avec les Couderc, Bessil, Sarthou, son oeuvre est une véritable ode aux villes et aux ports de la Méditerranée, à la lumière du Midi, aux paysages et aux traditions du Languedoc.

Très attentif à tout l’apport du XXe siècle, il a peint les marins, les pêcheurs, les femmes, les poissons, les coquillages, les bateaux, les ponts, les fêtes, la foule, les joutes, les plages, avec une esthétique neuve, une vision libérée et sensible. Quant à son sens, si étonnant, de la couleur, il le doit peut-être en partie à l’adoration des plus grands (Picasso, Matisse, Gauguin), à une certaine influence de Desnoyer et aux impressions qu’il sut thésauriser. Dès seize ans il ressentit cette nécessité de peindre qui le conduira à produire près de 6000 toiles et à oeuvrer jusqu’à la veille de sa disparition soudaine à l’âge de 76 ans. Cette vie de peintre fût récompensée par des prix tel que celui du Dôme en 1958 dont les jurés s’appelaient Foujita, Van Dongen, André Lhôte, Desnoyer… et accompagnée par de belles ex­positions telles que les Biennales de Menton, les Salons de Paris, Lyon et Marseille, le Musée Paul-Valéry de Sète sans oublier la ville de Frontignan qui avait déjà invité Lucien Puyuelo en 1990 pour y présenter ses oeuvres. Vingt ans après le musée de Frontignan accueille une nouvelle rétrospective sur ce peintre du Sud.


Retrouvez-nous
Archives
  • Facebook Basic Square